Actualités

ZOOM SUR : SEL JEM, l'arme fatale de la génération des 5 ans ?

Turfomania le 21/05/2022
2018, c'est l'année où un 5 ans s'est imposé pour la dernière fois, déjà sous l'entraînement de Guillaume Macaire, au fils de MASKED MARVEL de faire aussi bien

Depuis 2010, seuls trois cinq ans sont parvenus à vaincre dans l’épreuve la plus emblématique du calendrier de l’obstacle en France. Cette année, SEL JEM (photo Scoopdyga) sera l’un des plus en vue dans l’obtention de cette palme. Par ailleurs, une victoire de SEL JEM serait synonyme de record pour Guillaume Macaire. En effet, s’il partage désormais l’entraînement avec Hector de Lageneste, le célèbre entraîneur Royannais remporterait ainsi son septième Grand Steeple-Chase de Paris, après ses victoires avec ARENICE, BEL LA VIE, STORM OF SAINTLY, SO FRENCH, par deux fois, et donc ON THE GO. Cette victoire lui permettrait ainsi de dépasser Bernard Secly, lui aussi vainqueur six fois de ce Groupe I, dont quatre fois avec le crack KATKO.

Pour ce faire, SEL JEM devra néanmoins confirmer toute sa qualité sur un parcours encore plus exigeant que ceux sur lesquels il a évolué à ce jour. En effet, il s’agira pour lui d’affronter pour la première fois une aussi longue distance, celle des 6000 mètres, lui qui n’a, à ce jour, pas dépassé celles des 4400 mètres. Grand défi pour celui qui sera monté par Johnny Charron, son palmarès plaide en sa faveur, mais cette question de la distance se pose forcément. Palmarès assez impressionnant, SEL JEM compte neuf courses à ce jour, les deux premières en haies, les suivantes sur les gros obstacles. Débuté sur la piste de Compiègne à trois ans, deuxième pour sa seule course à trois ans, il ouvrait son palmarès dès sa course suivante, au Lions-d’Angers, laissant ses adversaires dans le lointain. Orienté sur le steeple-chase à Dieppe fin août 2021, cet essai fut une réussite, prenant alors la direction d’Auteuil, une première effectuée niveau listed, dans le prix Bayonnet. Devançant alors NIKO HAS, qui sera également au départ ce dimanche, il posait ses premiers jalons pour ensuite être directement présenté dans le prix Maurice Gillois, le Grand Steeple-Chase des 4 Ans. Battu par LET ME LOVE au terme d’une vive lutte, l’écart était minime à l’arrivée, mais il devait s’avouer vaincu face au pensionnaire de William Menuet. C’est le même classement qu’il obtiendra lors de sa dernière apparition à quatre ans, cette fois battu par la pouliche LA DANZA dans le prix Morgex, finissant cependant de bonne manière. Année charnière, il revint à cinq ans fin mars, faisant pour la première fois face à ses aînés dans le prix Troytown, première préparatoire au Grand Steeple-Chase de Paris, un objectif élevé, mais bien réel. Ce jour-là, il confirmait toute l’estime portée en lui, puisqu’il s’imposait avec assurance dans la phase finale, devançant des sujets comme EDDY DE BALME et POLY GRANDCHAMP. Poursuivant sur la voie classique, il s’imposa ensuite dans le prix Murat, luttant bien pour vaincre face à DREAM WISH, HAPPY MONARCH et GLORICE, la dernière étape se situait ensuite dans le prix Ingré. Deuxième de son compagnon d’entraînement FEU FOLLET, il se comportait cependant fort bien, confirmant la plénitude de sa forme, dans une épreuve où Guillaume Macaire précisait clairement après la course que la consigne avait été claire, ne surtout pas se livrer une lutte fratricide si près du Jour J face à ce dernier. Dès lors, cet échec est à relativiser, n’étant pas synonyme de victoire, mais ne devant être non plus considéré comme une défaite…

Vous l’aurez compris, la préparation de SEL JEM s’est déroulée parfaitement, et c’est fin prêt, et avec le bon moral qu’il prendra le départ. Bien sûr, l’inconnue sera la distance, avec également la particularité qu’il faudra ici évoluer dans un peloton très fourni, mais son entourage envisage cette très grande joute avec optimisme. A SEL JEM de répondre présent !

 

Turfomania version : Mobile | Classique