Actualités

A L'AFFICHE : Dimanche à Longchamp, MARIANAFOOT en quête de réhabilitation dans le prix du Palais-Royal

Turfomania le 28/05/2022
Vainqueur de cette même course l'an passé, le 7 ans tentera de rassurer après une prestation décevante

Cinq adversaires pour l’élève de Jerôme Reynier dans de prix du Palais-Royal, MARIANAFOOT (photo Scoopdyga) tentera de réaliser le doublé, mais il ne va pas aborder cette épreuve dans les mêmes conditions. En effet, avant de prendre le départ de l’édition 2020, MARIANAFOOT restait sur la bagatelle de six victoires consécutives, et c’est en position de grand favori qu’il prenait place dans les stalles de départ de ce Groupe III. Ce jour-là, il répondait pleinement aux attentes, menant sa tâche à bien, en dominant avec assurance DUHAIL, lequel tentera de prendre sa revanche ici. Confirmant cette victoire ensuite par deux nouveaux succès au mois de juillet, dans le prix de la Porte Maillot, puis dans le Groupe I prix Maurice de Gheest au mois d’août. Maintenant, MARIANAFOOT n’a pas connu la même préparation cette année. Absent jusqu’au mois de février après ces neuf victoires, il est rentré avec une troisième place à Cagnes-sur-Mer, dans une modeste Classe 2, avant de décevoir radicalement dans une listed, sixième du prix Servanne. Souhaitons qu’il soit monté en condition depuis, et qu’il nous montre le visage de l’excellent cheval qu’il est. Face à lui, il retrouvera donc DUHAIL, son dauphin de l’année précédente, autre très bon élément, qui a lui montré sa forme lors de ses deux courses effectuées en 2022. Deuxième dur prix Edmond Blanc de THE REVENANT, puis quatrième du prix du Muguet, il sera l’un des sérieux candidats à la victoire et sera également très en vue. André Fabre présentera, outre DUHAIL, EGOT, vainqueur Groupe III l’an passé, mais lui aussi décevant dans le prix Servanne, cinquième juste devant MARIANAFOOT. Le danger pourrait également venir de MALAVATH, de retour de Newmarket ou elle a échoué dans les 1000 Guinées, mais qui avait très bien gagné avant cela dans le prix Imprudence, Groupe III dans lequel évoluait également ACCAKABA, cinquième, et également présente ce dimanche. Enfin, le petit peloton sera complété par AXDAVALI, pensionnaire de Yann Barberot possédant des références, étant notamment le deuxième du prix du Pin 2021, un Groupe III.

 

Turfomania version : Mobile | Classique